Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

11 août 2019

Faut rigoler pour empêcher son soi de cramer

Classé dans : Qui rit qui rit ? — eructeuse @ 16 h 40 min

 » l’Assemblée a adopté le 28 juin une série de mesures, prenant effet d’ici à deux ans au plus tôt et d’ici à neuf ans au plus tard. Dès 2021, il sera ainsi interdit pour le propriétaire d’une passoire thermique d’en augmenter le loyer sans l’avoir rénovée. AH AH AH !!!

En 2022, viendront s’ajouter deux autres obligations en cas de location ou de vente d’un logement classé F ou G (à mon avis faudra être vigilant sur les classements ment !) celle de réaliser un audit énergétique qui contiendra des propositions de travaux et leur coût estimé et celle d’informer tout futur acquéreur ou locataire sic sur ses dépenses d’énergie demain.

S’ajoute à partir de 2023 la qualification de « logement indécent » vindiou j’ai le temps de flamber !pour un logement extrêmement consommateur d’énergie, qui contraindra le propriétaire à le rénover ou à ne plus le louer. Le seuil d’acceptabilité reste toutefois encore à déterminer. 32° ça vous semble bon ?

Enfin d’ici à 2028, tout propriétaire d’une passoire thermique devra avoir réalisé des travaux d’amélioration de performance énergétique, afin d’atteindre, a minima, la classe E. De même à cette date, celui qui souhaite vendre ou louer sans avoir opéré cette transformation aura l’obligation de le mentionner dans l’annonce, le bail ou l’acte de vente. Infos prises sur la Tribune !

J’ai vu que notre chère ministre écolo va s’attaquer ardemment ment aux passoires énergétiques tic ! Fi de notre surchauffe, enfin le rêve pour les propriétaires mais le parc locatif hic ? Bah les locataires qu’ils se terrent et se taisent bas !

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus