Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

6 août 2019

ENTRE SOI

Classé dans : Atypique pique — eructeuse @ 6 h 42 min

Je disais hier, que celui qui fait du mal à quelqu’un , n’efface pas le mal avec des excuses mais c’est un bon début… Bien sûr, il a forcément un temps de travail sur soi, de soi à soi… Ô il peut avoir débuté bien avant les excuses, car évidemment rien ne dit qu’elles arrivent… Car oui il y a soi et l’autre… Après, ceux ou celles qui ne cherchent pas à se faire pardonner ni à s’excuser c’est leur problème et chacun est maître de soi… Ce qui importe c’est ce que nous faisons de notre vie… Quant à ceux et celles qui se mêlent en permanence de la vie des autres comme des mouches sur un pot de confiture, c’est dans la nature, il y aura toujours des « mêle de tout » pour s’occuper de l’écharde du voisin ! Est-ce qu’on cherche sa rédemption dans les jugements et réflexions empiriques de monsieur ou madame je me mêle de tout ? Tiens comme au confessionnal, sauf que là, c’est le représentant de Dieu sur terre qui officine ! Pour ce qui est de Dieu, toujours se méfier de ceux qui parlent en son nom, une rumeur est si vite arrivée : je me souviens de ce que m’a dit un jour une dame d’une phrase sortie de la bouche de Dieu via le prêtre : « J’espère que vous n’avez pas de plaisir au moins… » Ah oui ! C’est clair, pourquoi le petit Jésus est né par insémination magique ! Le plaisir salit la mère ! Bon ! … Ce n’est peut-être pas le mot idéal, sur ce, bonne journée !

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus