Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

5 août 2019

NUIT DU 4 AOÛT

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 6 h 08 min

Je pense à toi ma petite maman, quand tu partais bosser dans ton usine, sur ta mobylette avec tes mille pulls parce que le patron mettait peu de chauffage alors qu’il recevait une aide de l’état ! Je pense à toi ma petite maman, quand tu fus licenciée dans l’autre usine parce ce que non performante, grande gueule, mais handicapée, c’était pas bon pour le patron ! Je pense à toi ma petite maman  toutes ces pensées remplissent mon cœur et jamais je ne cesserai de lutter tu es à mes côtés… Je pense à toi ma petite maman quand tu me voyais me débattre et que tu m’as dit:  » Il y a ceux qui disent je vais le dire à ma mère et bien moi je dis :  je vais le dire à ma fille… », juste retour des choses de l’amour…  

coquelicot5

2 réponses à “NUIT DU 4 AOÛT”

  1. Joseph Toquec dit :

    Quand je repense aux miens de parents et ce qu’ils ont dû endurer pour un salaire de misère …
    Quand je me souviens de ma vie de chantiers , usines …
    Pour quelques droits sociaux glanés par tant de révoltes et voir même cela être encore détruit aujourd’hui .
    Quand je pense aux prochaines générations qui vont aussi souffrir au labeur …
    Merci cet hommage à la maman .

  2. eructeuse dit :

    Merci beaucoup Joseph ! Merci de ton message…Pour les lendemains qui chantent il va encore en falloir des luttes !

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : FRACTURE ENERGENIQUE

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus