Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 4 juin 2019

4 juin 2019

Séminaire

Huguette de la Renardière décide de suivre un séminaire… Elle a trouvé une brochure qui propose un stage de rémini et maxi sens selon les vœux de chacun… « Pour une modique somme de 6283 euros, le transcendalien Epicurien Jeunassefort vous délivrera de toutes vos toxicités et vous conduira sur le chemin de la spiritualité profonde, la lévitation n’est pas interdite !

Huguette de la Renardière s’est acquise de ses frais d’inscription et court séance tenante s’abreuver dans la fontaine de sa renaissance auprès de son nouveau mentor qui a flashé sur… sa voluptueuse fortune…

Au bout de sa semaine de stage, Huguette de la Renardière a pu jouir de la nouvelle élasticité de sa vie : elle a rompu avec l’argent, fait don de son château à son époux spirituel qu’elle partage avec quarante aventurières, a pu constater les bienfaits de sa nouvelle alimentation spermicidé qui lui a fait envoler, comme promis, quelques kilos capitalistes ! De retour dans un château qui ne lui appartient plus, elle cultive des salades et autres joyeusetés légumières et s’occupe avec délice des descendants de son roi, tout en remplissant des bouteilles de la divine liqueur philosophique, certifiée sans pesticide, de son talentueux époux ! Elle travaille d’arrache-pied car ils furent en rupture de stock récemment… Sur la scène économique cette liqueur a fait un tabac ! Il faut dire que l’été approche et perdre trois kilos pour être au top sur la plage, – faux être, faut être tendance – demande force et spiritualité; alors une petite aide à 200 Euros la bouteille c’est toujours ça d’acquis !

Qui rit qui rit ?

Le charme discret de mon positivisme

Classé dans : Atypique pique — eructeuse @ 6 h 09 min

On nous rabâche à longueur de temps qu’il faut positiver chaque élément de notre vie : de notre alimentation à nos rêves même notre vocabulaire, sans oublier nos pensées, tout y passe ! C’est sûr qu’avec ça, on va faire un sublime caca ! D’ailleurs aux vues des dernières réflexions sur le bonheur en entreprise, je vous ai concocté une positive attitude : on ne dit plus je suis exploité quelle négativité ! Mais je jouis de me voir si bien utilisé par l’entreprise ! Vous avez le dos cassé ? Allez goûtez à mon positivisme  : vous  avez l’immense bonheur de ressentir le charme discret du capitalisme  caressant vos reins… Avouez que ça a plus de charme !

smylai

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus