Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

14 avril 2019

Le casse genre

« Le masculin est réputé plus noble que le féminin à cause de la supériorité du mâle sur la femelle », jacte en 1761 Nicolas Beauzée dans sa grammaire générale…

« Le masculin n’est pas un genre neutre mais un genre par défauts », Anne Abeillé, professeure de linguistique à l’université Paris Diderot !

Mince je croyais que c’était le féminin le genre à défauts !

Avec « le masculin générique » hic ou avec « le masculin neutre », prétendre que le masculin l’emporte sur le féminin est une contre-vérité puisque le français est une langue (ah la perfide) a deux genres ! Une chose est sûre prétendre que le masculin l’emporte sur le féminin n’est pas neutre ! J’aime beaucoup la neutralité du suffrage universel quand les femmes ne votaient pas et la déclaration des droits de l’Homme quand la femme était une invisible !

Après être sortie de la côte d’Adam t’es incluse dans le H  c’est beau la révolution !

Tu la sens ta neutralité ! Neutralisée la meuf comme dirait l’autre ! Va faire ta vaisselle femelle et reste à ta place de bonniche ! Puis vient l’écriture inclusive nous sommes sauvées !

Pouvez-vous m’expliquer en quoi écrire : agriculteur.trices.s ou artisan.e.s casse la primauté du masculin sur le féminin ? Il paraît que c’est une écriture qui respecte l’égalité des sexes ! J’suis pliée de rire ? Non pas vraiment !

Dites-moi tout sur ce il, neutre, qui fait dire : il fait beau ; que penser si j’écris elle fait belle ? Et vlan Ail ail ail ! Tout part en couilles !

Pour moi, l’écriture inclusive n’est pas une écriture qui reflète une quelconque égalité, désolée, être rajoutée derrière le masculin ne change rien fondamentalement ! Puisque chacun y va de sa règle, je décide moi de placer le féminin en premier alors fière.er.s les gens ?

Bref, il fait beau, elle fait la pluie et le beau temps, qui ? La grammaire ! Vite dessine-moi une linguiste ! Hé pourquoi une ? Chut ! Et oralement on fait comment ? C’est ma chute finale !

Une réponse à “Le casse genre”

  1. 010446g dit :

    Oralement, on fera comme avant bien sûr! Voltaire parlait de « peser gravement des œufs de mouches dans des balances de toiles d’araignées »

    Dernière publication sur le radeau du radotage : 6 heures du mat

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus