Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

10 avril 2019

Ciel des rivales ?

Pour la première fois, deux chercheuses en biologie se sont intéressées de près aux clitoris de dauphins. Dara Orbach et Patricia Brennan, de Mount Holyoke College aux États-Unis, ont découvert que la femelle dauphin avait un clitoris bien développé, avec un réseau de nerfs dense qui suggère qu’une sensation de plaisir pourrait être ressentie lorsqu’il est stimulé.

Les recherches sont encore en cours, mais les biologistes ont fait une présentation de leurs résultats préliminaires intitulée «Morphologie fonctionnelle du clitoris du dauphin». On y apprend, entre autres choses, que le clitoris du dauphin a une structure similaire à celui des femmes: il est composé de tissus érectiles avec une forte densité de vaisseaux sanguins. Mais comme l’explique Dara Orbach, il semblerait que les dauphins femelles aient un avantage sur les femmes :

«Chez les dauphins, le clitoris est placé à l’entrée de l’ouverture vaginale et en contact direct avec le pénis pendant la copulation, à la différence de la position externe du clitoris chez les humaines. Le placement du clitoris près de l’ouverture vaginale indique qu’il est potentiellement facilement stimulé pendant la copulation.» 

Claire Levenson Slate Fr

2 réponses à “Ciel des rivales ?”

  1. 010446g dit :

    Dans certains contes médiévaux, les amants sentaient le poisson….??? Y aurait-il une relation?

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Silence pendant quelques jours

  2. Caroline Bordczyk dit :

    Non, ni poisson ni sirène mais merci de nous mettre en mémoire les contes médiévaux !

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus