Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 9 avril 2019

9 avril 2019

X X X X …

Classé dans : Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 10 h 58 min

X X X X…

 

Alors c’est une fille ou c’est un garçon ?

 

En voilà une question qu’elle est bonne !

 

Faut être genrée ma fille et te ranger, soit dit en passant !

 

Avec pompons flonflons sous le jupon, chignon sur le carafon, et toute la panoplie féminine : barrettes, chouchous, tous les gouzi-gouzi de la féminitude dans tes cheveux pour surtout ne pas ressembler à un garçon aux cheveux longs…

Mais qui suis-je, je n’ai ni cheveux longs ni gouzi-gouzi dans mon établi ?

Avec des fleurs, des cœurs sur tes chemisiers, des décorations sur tes pantalons que tu oses endosser vile pesteuse, pourtant interdit de porter il n’y a pas encore longtemps, c’était inscrit dans la loi, car il n’était pas question, gueuse fielleuse, de te voir porter la culotte, même en politique tu dois rester à l’arrière, venimeuse…

Mais qui suis-je, je n’ai point ces fantaisies sur mes jambes revêtues ? Bah tant pis !

Comment qu’est-ce là ? Pour bien être genrée fille, tu te dois de porter les signes ostentatoires de ta glorieuse féminité : la jupe (ou la robe), bien sûr avec de bonnes manières ! Ni trop longue : signe de frigidité, ni trop courte : signe d’attrape-couilles…

Mais qui suis-je, je n’ai point ses habits dans ma penderie ? Bah tant pis, je sais qui je suis !

Ah les armoiries féminines : du maquillage à la plume de leur truc, qui donnent le visage du passeport de la vraie fille… 

Ah le X sous l’habillage, la poudre, sans omettre la croupe en pose langoureuse… 

Ah le X cet anonyme, cet invisible, cet indésirable, ce symbole universel de l’inconnu 

Ah ce X du X pornographique au X chromosomique

Ah femme, entité considérée par les religieux comme l’incarnation du mal et pour cela devra survivre sous la domination du mâle…  

Ah être ce X : cette idée d’une quantité inconnue enfin sortie d’autre chose que de la côte d’Adam, ce monde du Un ! Un coup à porter plainte contre X ? Risible ?

Ah chère X aux frontières du réel, désirerais-tu comme les X-Men, ces combattants imagés de la Paix, oui chère X née d’une côte – sacrée mutante – croire à la paix entre les mutantes et les adorateurs du totem Y ?

X X X X salutations !

APOCALYPSE

Classé dans : VINDIOU ! — eructeuse @ 8 h 21 min

En l’an 2100, dans les décombres d’une planète dévastée, un enfant trouve un croix sur laquelle un être borgne est cloué bizarrement ! L’enfant file voir une vieille femme connue pour ses histoires abracadabrantes et lui montre la croix en lui disant : « C’est qui ? Dis-moi s’il te plaît Mamitout ! »…

Alors elle lui dit : « On raconte qu’un jour le fils de Dieu demande à son père : « Mais qui sont tous ces gens défilant dans les rues de France, tout vêtus de jaune, persécutés comme moi jadis parce que je prônais l’égalité des maîtres et des esclaves ?… Ô ciel mon père, rien n’a donc changé? Les sociétés reposeraient toujours sur l’esclavage? »…

Ni une ni deux, l’illustre fils de Dieu, fort de son cœur de juste, file dans sa garde-toge et ne voit point de Gilet Jaune ! Il fait alors une opération magique de son saint esprit, puis appose l’objet devenu symbole universel de révolte et descend sur terre, lui le ressuscité, et tombe face à un homme cagoulé. Il se relève, lumineux dans sa toge d’un blanc immaculé, rehaussé de beauté par son gilet jaune superbement jaune ! Le cagoulé hurle : « Sale con, fils de pute ! Tu m’as fait peur ! » Et il sort sa matraque !

Ses compagnons de route l’entendent hurler et voit ce type bronzé, au cheveux long, arborant le gilet de la contestation ! Sans plus attendre ils tirent sur lui, lui ôtant un œil et une main !

Couverte de sang la toge devient rouge écarlate, ce qui rend le peuple jaune rouge de colère… Il est dit qu’un grand cataclysme est né ce jour là… Le contestataire se déplace quelques centimètres au dessus du sol dans les rues de France, plus rien ne l’atteint… Il résonne le cri du cagoulé « fils de pute », il se dit : « Pas sûr que ça plaise à papa ! »

Un silence remplit l’espace puis quand il repart dans les cieux, la fureur explose… Je n’en sais pas plus mais il paraît que c’est suite à cela que sa représentation a changé sur la croix ! »…

Moralité : à langage châtié fessée assurée ?

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus