Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 7 avril 2019

7 avril 2019

Pour rêver en couleur

Classé dans : Art, vie et avis — eructeuse @ 23 h 43 min

Miroslaw Kantoch

kantoch

Sourire

Classé dans : VINDIOU ! — eructeuse @ 23 h 10 min

2400 visites aujourd’hui le compteur en mode gag ?

CLAIR OBSCUR

Classé dans : Ecrichienne — eructeuse @ 12 h 15 min

Fi ! Que vous êtes vulgaire ma pauvre fille !

 

Excrément ! Madame !

 

Il y a ceux qui ont la tête dans le cul, ceux qui ont le cul entre deux chaises, ceux qui pètent plus haut que leur cul, ceux qui ne veulent pas sortir la tête de leur cul et ceux qui en ont plein le cul, c’est quoi pour eux avoir du cul ? Une tour d’ivoire ? Question d’y voir, j’suis pas sûre de l’éclairage !

EN PISTE

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 11 h 00 min

En piste : la grande mascarade du cirque électoral arrive ! 

«Un vieux con ça a été un jeune con », me disait ma maman !

Ma chère maman épluchait le Canard Enchaîné et comme ça se dit beaucoup : c’était une vraie bibliothèque ambulante. C’est elle qui m’apprit d’où venait Madelin, belle recrue du cru extrémiste, un des fondateurs d’Occident officine d’Extrême droite, – qui comme beaucoup – se refit une virginité au sein, les braves saints, de la droite, lui dans la mouvance gisgardienne… En 2002, il se présenta sous l’étiquette Démocratie libérale… sans ses armes ?

Ami entendais-tu le SAC et ses margoulins qui t’ surveillaient ?

Il est bien dommage pour le loup de dire que l’homme est un loup pour l’homme, c’est bien mal connaître le loup ou l’homme ?

Donc dans la grande chaîne de la vie politique, l’heure est à faire voter les masses pour que les tenants du pouvoir puissent continuer à les tenir en laisse et en faire encore et encore des esclaves consentants !

Sentons-nous la déconfiture sur notre tartine de pain rassi ?

Ah la politique !

Entre la droite de Christine Boutin qui a mangé aux râteliers de l’UDF, de l’UMP, qui s’aligne au FRS-PCD, le crucifix entre les seins, entre les autres vieux de la vieille passés, blanchis, du RPR à l’UDF à l’UMP, entrés labellisés vierge chez les LR, le wauquiez entre les dents qu’ils ont belles et blanches ; et la gauche judéo-chrétienne, – oui les feux de sa chapelle brûle en son cœur – foulardisée en quête de son prolétaire martyr, enfin son vrai bon sauvage qu’elle va éduquer en bonne missionnaire… Elle conchie au passage son drapeau voire même son hymne national dit violent ! Certains et certaines ont quitté leur pince à linge pour être avec les gilets jaunes : il faut pas se couper trop des masses la mission au front : éduquons les cons ! C’est qu’ils et elles ont aussi retrouvé une virginité apolitique, tic nerveux ? Je rirais si je n’avais les lèvres gercées !

Ah et l’autre, pasteurisée, ou enarquerisée, ah la risée ! Ah mais qui ? Mais la gauche bobo ho isse qui est à des années lumières de la réalité sociale, le cerveau bloqué dans son bocal anal qui pose sur son fessier d’argent : Glucksmann (cet ex fameux fumet sponsorisé nouveau philosophe) pour espérer voir trois de ses pets sortir de l’urne !

Or donc que reste-il comme moisissure pour que nous continuions, braves couillons, à les faire se vautrer dans l’or de la république ?

Le parti de Jean-Marie qui rit qui rit ? La couille droite en Europe la couille droite droite collée chez ses amis populistes Italiens !

Puis enfin : le grand, le puissant, avec sa cour assujettie, on en viendrait presque à regretter Morano : le fin poseur de mots glorieux sur son peuple qui vend la France en petits morceaux : gigot que les hyènes du monde déchiquettent avec plaisir !

Ah pouvoir pouvoir, jouissance, que de broyer cette saleté de République qui a osé mettre sa constitution révolutionnaire à portée planétaire !

Bon les petits partis on n’en parle pas, sont déjà morts avant de jouer dans la grande mascarade du cirque des élections !

Allons voter braves gens car il ne faut surtout rien changer !

Alors sinon on fait quoi ? On regarde ?

Le 4 février 2008, Sarkosy a violé le vote des français au référendum sur le traité de Lisbonne, et tous ont laissé faire !

Tous tous !

Ô braves gens voudrions-nous au ciel croire que tous ces prédateurs veulent notre bonheur ?

L’heure n’est point encore à sonner : par le peuple pour le peuple et c’est une vieille jeune conne qui vous le dit ! Mais ça coûte rien d’y croire ! Pour ma part je suis athée !

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus