Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Archives pour février 2019

27 février 2019

FAUTE AVOUEE

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 10 h 23 min

Oui je vous l’avoue, j’aime prendre mon pied, me noyer dans votre luxe sûr, jouir de toutes parts, de tous mes pores, dans un corps à corps torride, en vos ouvrages, vos prouesses, être en allégresse

Oui oui je l’avoue 

J’adore ma culbute en votre sein  

Tout apprendre le long de vos reins 

Ô divine colonne vertébrale pour tous et chacun

Même rien, avec vous, je suis tout

Ô oui ma mie ma joie ma dame Culture : je vous aime

Âne La Bougresse

Elle dit quoi ?

Classé dans : Atypique pique — eructeuse @ 8 h 41 min

force

27 27 27

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 8 h 21 min

BON ANNIVERSAIRE D’AMOUR MES CHOUBIDOUX !

a anniver 164522_4661008915842_673215937_n

cadeau

bises

L’ALCHIMIE DU MOT

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 7 h 59 min

L’Alchimie du Mot

A l’aube de ce jour, aurai-je le mot malheureux, le mot joli, beau, le mot qui chatouille qui grattouille qui émerveille ? Quelle couleur aura-il ? Celle d’un ciel qui se lève ? Sentira-t-il le café qui s’écoule ? Quelle sera sa magie ? Sera-t-il le juste mot qui sourit au soleil ? Il ne sera pas le mot de trop : Bonjour !

a sunrise lever de soleil

Sunrise Pixabay

 

EN DENT DE SCIE

Classé dans : Chut ! — eructeuse @ 7 h 04 min

Les neurosciences  nous disent que le développement cognitif se ferait par vagues avec des avancées et des reculs ! Avoir l’humour en dent de scie est-ce un souci ? La perfection est-elle de ce monde ? La seule chose linéaire, qui ne change pas d’un iota, c’est la bêtise ! Elle file sur sa ligne droite imperturbable ! Avec toutefois un nuancier : la grosseur de ses sabots selon la charge de ses propos !

On vit une époque merveilleuse

Classé dans : Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 6 h 24 min

après Caroline Fourest qui suce le libéralisme, Benalla qui a frappé des manifestants (et pas que ce délit) et sort victorieux de sa prison, des féministes nous livrent leur combat pour défendre le voile islamiste !

féministe

Être sans culotte c’est pas si facile…

26 février 2019

Dansez

Classé dans : Art, vie et avis — eructeuse @ 7 h 55 min

et embrassez qui vous pourrez

banksy fb2

Image prise sur Banksy FB Revolution

PLAN COM PLAN CUL

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 7 h 49 min

MARAUDE

Pour l’avoir dans la peau, il fait son beau, sort même la nuit, fait de l’ombre à la lune, il est prêt à tout ! Maître dans l’art de la séduction, il fait sa ronde, plante son décor, joue sur la corde des émotions car il faut remplir la corbeille, qui va pointer son nez ! Il est allé à bonne école, c’est un acteur chevronné !

Ah séduire la mamie, la ménagère sous son rêve de princesse, le petit ballot le verre d’apéro à la main, jusqu’à rouler des pelles à la chèvre de monsieur Serein ! Quel entrain !

Dans la vie, il prêche qu’il faut savoir se vendre, c’est son métier se vendre alors cher public oyez oyez voyez comme il est le plus grand et remplissez son urne de vos talents !

Devant il joue au robin des SDF, derrière il organise des baisses budgétaires dans le secteur de l’hébergement d’urgence !

Gare gare au plan cul, culotté du roitelet !

25 février 2019

LA MEILLEURE

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 10 h 02 min

LA MEILLEURE

Vous ne savez pas la meilleure ? Tous les matins je me lève en me disant : sourire, ben rien de très spécial ! Je fais les gestes de tous les jours ! Le premier c’est regarder l’heure… Je passe sur les logorrhées vestibulaires et je me positionne dans le jour qui se lève. Je pense à ma Nounoute qui réclame le plein de sa gamelle et une pensée vole vers mes oiseaux loin de mon nid… Enfin quand je dis loin… C’est clair qu’il n’a pas une journée sans une pensée pour mes oiseaux !…

La bougresse visualise la cafetière, allume le PC et se questionne : « Vais-je sur mon livre ou sur les infos ? » Elle jette un œil sur le sol, il arrive qu’il y ait du sable qui se soit invité en ce lieu. Cela lui rappelle quand elle racontait à ses oiseaux, l’histoire de la Fée Bleue des Étoiles et de sa poussière d’étoiles qu’elle laissait dans la chambre des enfants après son passage…

Le temps est passé la Fée Bleue des Étoiles dort dans son coffre aux souvenirs avec toutes ses copines qui étaient vivement réclamées !

Souvent lors de ses visites sur unblog.fr, ses yeux se posent en premier sur les écrits d’un poète… comme un phare illuminant  sa nouvelle journée…

Une pensée aussi pour un ami parti…

Ainsi donc on est lundi et quoiqu’elle fasse elle ne peut contenir sa nature d’animal politique ! Être un animal politique c’est être un être social quoi de plus normal ! Imaginer que cela puisse en être autrement est impossible ! Il faudrait lui retourner le cerveau !

Les jours sont des repères et même si elle ne travaille plus elle reste branchée sur la vie de ses prochains… Une semaine commence pour ceux qui reprennent le lundi… L’école aussi est un lien social pour se maintenir dans le courant de la vie… Là des petitous et petitoutes sont en vacances, d’autres ont repris…

C’est fou comme le temps passe vite, elle va vers ses 63 ans et n’en revient pas comme ça a filé ! Aller ne pas perdre un instant ! Le soleil est déjà installé haut et le joli mot du matin arrive : « Bonjour ! » Sans oublier la meilleure expression qu’elle aime :  « Jour bon les gens ! Bise et love ! »

La bise qui flashe !

bises

Pantoufles, crampons et vive les pompoms

Classé dans : ça c'est ben vrai ! — eructeuse @ 6 h 42 min

C’est bien de pouvoir retrouver son chez soi ! Hier impossible de venir ici ! J’ai vu sur internet l’attaque mondiale des hakers le 22 février pour voler des données etc (voir l’article du Huffington post qui en parle). Donc hier quelques soucis sur unblog, alors je ne suis dit : « Faut prendre son mal en patience, tout cela sera corrigé ! »

Sur ce, je suis allée au stade, les Léopards jouaient à domicile ! Comme on dit c’est pas gagné ! Je parle de se hisser haut !

Hommage rendu aux fusillés d’Eysse… dont deux rugbymen Gabriel Pelouse et Alexandre Marqui :

En octobre 1943, la prison centrale d’Eysses devient un lieu stratégique où les autorités de Vichy décident de concentrer tous les résistants condamnés de la zone sud. Le chiffre des résistants détenus à Eysses atteindra 1 400 début 1944.
Le 19 février 1944, 1 200 détenus participent à une tentative d’évasion. Mais celle-ci échoue. Dans les jours qui suivent, une cour martiale condamne à mort 12 détenus. Ils sont exécutés au matin du 23 février 1944. Les autres détenus sont livrés aux nazis le 30 mai 1944. Les S.S. procèdent à leur déportation vers le camp de concentration de Dachau à la fin du mois de juin 1944. 400 résistants d’Eysses mourront en déportation.
C’est en août 1945 qu’a lieu à Villeneuve-sur-Lot le premier congrès de l’Amicale des anciens détenus patriotes de la centrale d’Eysses. Le bulletin de liaison de l’amicale, intitulé « Unis comme à Eysses », paraît chaque trimestre depuis cette date. Cette amicale, dont les membres se retrouvent chaque année devant le mur des fusillés, célèbre et perpétue l’esprit qui a animé les détenus durant leur incarcération dans la prison. Pris sur le journal de Villeneuve sur Lot

Quand le rappel de notre histoire rentre sur un terrain de sport c’est très bien ! N’oublions pas que le rugby à 13 fut interdit sous Vichy !

Hier c’était la dernière journée de la fête foraine ! Je suis une amoureuse de la fête foraine, d’ailleurs dans mon dernier roman : « La Famille Noël… On naît… On est ce qu’on fait… » Je glisse quelques mots pour dire tout le bien que je pense d’elle ! Quant aux pantoufles, il y en a dans mon dernier roman : « L’Alarme au cœur » mais… Surprise !

J’ai fini ma journée tardivement  les yeux dans l’article de Caroline Fourest dans Marianne sur les Gilets Jaunes ! Comme on dit aussi c’est le pompom ! Elle a viré sa cuti la dame je me suis crue sur BFM télé ! Comme quoi il n’y a pas que Cohn Bendit qui la porte à droite sa vision du changement ! Le titre une colère sans fin avec un dessin de Jiho, très bas, qui met un gilet jaune dans une roue à Hamster et le fait courir avec le sourire ! Je cite deux phrases : 1) Le président leur a concédé 10 milliards, la suppression de la taxe maudite et un « grand débat national » pour formuler leurs doléances. Rien n’y fait. Wahou ça c’est du langage révolutionnaire !

2 ) puisqu’ils se taisent (vindiou elle est sourde comme Sarko qui disait ne rien entendre quand il y a eu 6 millions de gens dans les rues contre sa réforme des retraites !) il faut bien le dire. Cette pièce qui s’éternise, - là j’ai envie de lui dire au cinéma c’est plutôt les bobos qui font les stars - n’a plus ni queue ni sens !

Surtout ne jamais laisser les bobos décider de nos vies ils ont le melon gonflé de leurs grandes idées prétendues libres ! Sucer autant le libéral président oui c’est vraiment virer sa cuti !

12345...11
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus