Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

11 janvier 2019

COUP DE FOLIE

La Bougresse a fait tomber sa plume dans de l’encre Art coquine oui vous m’avez comprise Harlequine ? C’est fou :

« Aurais-tu la pudeur de laisser tranquille mon cœur ! J’ai trop de douleurs ! Va loin de moi ! Il n’est plus l’heure de croire en notre bonheur… » La douce Sandrine pose le combiné du téléphone et marche vivement dans son appartement ! Elle est tombée sur sa messagerie… Le téléphone sonne, elle court le rejoindre mais hélas, c’est Sophie qui appelle ! Elle lui répond :  » Ô ma chérie appelle moi plus tard ? je veux être joignable pour Frédérico ! »  Elle raccroche et pleure, l’âme secouée comme sa poitrine, de forts soubresauts !

 » Me calmer, ne pas montrer mon désappointement ! Restez stoïque ! »… Et faire sortir  ces images d’enlacements qui saturent son cerveau ! Ô fugaces tremblements de nos épanchements, vos souvenirs me fait rugir de douleurs ! Pourquoi pourquoi ?…

Autre version :  » Té vraimen k 1 sal con ! Ta osé dire à Mathieu ki la di à Léa ki la répété à Agnès ki me la di k j’ai un sal caractair ! Va te fair foutre !  » Agathe pose son portable ! Bon c’est vrai qu’il a dit aussi que j’ai un beau cul mais bon on ne parle pas comme ça de sa copine ! Le portable sonne, c’est Léa, elle répond :  » Rappelle plus tard je veux qu’il puisse me joindre ce bâtard !

- Ok à plus ! »

Agathe est rouge de colère : » Le mec y s’croit tout permis ! Rappelle moi tiens que je te montre si j’ai un sale caractère connard ! »

Une autre version ?

Évidemment il y aura des descriptions suaves, j’écrirai sans compter…

A suivre la plaisanterie ?

amour déçu

Image Pixabay

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus