Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 6 décembre 2018

6 décembre 2018

Turlututu chapeau pointu ?

Classé dans : Suavement — eructeuse @ 7 h 59 min

Turlututu chapeau pointu ?

- Veux-tu bien cesser d’arpenter le trou de ta passion, la fatigue agite le fond de ta dévotion !

- Qu’as-tu fait vilaine ? Ma joie ma foi ma réjouissance quotidienne dans la poubelle ! Mais qu’est-ce là, du dépit amoureux ?

Edgar est triste et contrarié !

- Que nenni mon ami, juste un dépôt sélectif ! Il faut te ménager !

Edgar a le cœur fragile… Il file au jardin :

- Je vais biner…

- Faites mon ami mais sans vous faire transpirer !

Dans la remise à outils, Edgar a caché sa collection de « Nichons Magazine ! »

« Si je dois mourir autant que ce soit dans la joie de voir des melons qui me donnent encore l’illusion d’un appétit ! »

Puits rance en gloire au châteaumacron

Classé dans : Mes écrits 2018 — eructeuse @ 7 h 26 min

Puits rance en gloire au châteaumacron

 

 

Rêves fulgurants d’aventureux

Terre financière et carnassière

Entretenus volontairement

Dans l’encens et l’pet d’argent

 

Puits rance en gloire

Dans la farce des œillades

Les Élections et les frissons

Au centre de châteaumacron

Pour un dépôt sur un grand trône

Puits rance en gloire

Avec fard et fracas

Qui tôt ou tôt

Finira sur l’échafaud d’un mot

 

 

Seigneur élu par anti-déferlante

Faux, narcissique ou ambitieux

Tous savent tout de ses projets

Ego ego rocorocococorico

 

Puis rance en gloire

 

Dans la farce des œillades

Les élections et les passions

Au centre de châteaumacron

Puits rance en gloire

Aux rêves éternels

Sous la façade sans arc en ciel

D’une lumière artificielle

Puits rance en gloire

Parvenu, advenu

Qui tôt ou tôt

Finira sur l’échafaud d’un mot :

Destitution ?

img214

TROIS PAS EN AVANT TROIS PAS EN ARRIERE

Classé dans : Mais qu'est-ce qu'elle bafouille encore cette baveuse ! — eructeuse @ 5 h 36 min

Il était un gilet jaune qui allait au rond point, il portait sur sa tête trois taxes dans un panier qu’il voulait alléger, histoire d’pouvoir manger !

Trois pas en avant trois pas en arrière trois pas sur le côté trois pas de l’autre côté : tout est encombré !

Dans son château tout chaud, le jeune manager à l’ouïe stérile n’aime point être dérangé par une gouaille braillarde qui refuse, on rêve, d’être toute détroussée ! Fi vile populace :  il lui envoie sa marée chaussée !

Trois pas en avant pan ! Trois pas en arrière pan ! Trois pas sur le coté pan ! Trois pas de l’autre côté pan : vilain manifestant !

Il était un gilet jaune qui allait au rond point, il portait sur sa tête un gros lot de doléances dans un panier qu’il voulait alléger, histoire d’avoir, ciel quel outrage, le droit de manger  !

Trois pas en avant trois pas en arrière trois pas sur le côté trois pas de l’autre côté : tout est encombré !

Dans son château tout chaud, le seigneur des lieux n’aime point être dérangé par des manants tout bêtes et tout méchants, on rêve, qui osent défier  couronne et  trône, du coup, il leur envoie son pet de mépris en forme de moratoire avec force et gloire !

Trois pas en avant prout ! Trois pas en arrière prout ! Trois pas sur le côté prout ! Trois pas de l’autre côté prout !

Moralité :  Quand tu envoies un pet de fumée, gare à ton nez, le vent de la tempête que tu as soulevé, risque de se transformer en ras de marée !

gilet jaune

L’exécution est reportée

c'est la fête

ISF…

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 4 h 32 min

On ne te demande pas un retour en arrière monsieur qui n’a pas payé le tien pendant trois ans mais un pas en avant ! A défaut tu risques le bond !

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus