Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 25 novembre 2018

25 novembre 2018

RUGBY A 13 : VICTOIRE DE VILLENEUVE 13 A ST GAUDENS

Classé dans : Treize à table he vindiou sur l'herbe ! — eructeuse @ 18 h 01 min

FOLLE DE JOIE ! TRÈS TRÈS BON ! BRAVO HO HO HO HAUT !

JOIE

a coeur coeur

a Capat Theodora Daniela

1059996_10200814273656527_10078345_n

J’en connais un qui peut aller retaper son article !

BRAVO LES LÉOPARDS !

LA BISE TREIZISTE !

Ton impasse

Classé dans : ça c'est ben vrai ! — eructeuse @ 8 h 08 min

Pour sortir de ton impasse Macron te dit de traverser la rue, petite chose ! Quant à ceux qui ont créé ton impasse ils volent au dessus des flots pour attendre leur ile enchantée !

Je comprends le ruissellement de ton désenchantement, il n’y aura de jours meilleurs que par nous-même !

L’UNION FAIT LA FORCE !

LIS EVE !

Classé dans : Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 6 h 30 min

Vite faisons lire  EVE  dès quatre ans ! La collection rose puis Harlequin ensuite le catalogue du maquillage pour apprendre la pêche aux nouilles et pour finir engranger cinquante nuances de tout ce que tu veux mon beau prince charmant !

Pour ce qui est de la vaseline elle pourra demander conseils aux journaux à con-fesses toujours à la pointe des revendicacations fée fée mimi féminines !

A une époque on disait faut souffrir pour être belle !  C’est toujours vrai mais faut pas se plaindre les boniches sont à la pointe du combat contre la violence faite à leur corps : elles se battent pour ne plus s’épiler !

« Tu ne manifestes pas demain ? demande son chéri enclin à l’humour !

- Ah il y a une manifestation pour quelle marque ? Et dans quel magasin Magalie m’a rien dit ?

- Mais non celle des féministes !

- C’est fou ! C’est quoi une féministe ?

C’est sûr que le livre  » Du côté des petites filles » ne trône pas dans les boutiques !

EVE se fait violence pour ne plus faire souffrir son corps ! Oh zut l’été arrive quel régime va-t-elle endurer sans trop souffrir ?

Être un con à disposition c’est bien du soucis, les positions aussi ! Et puis le chéri lui a dit de lire le kamasutra, elle a entendu « sous » et lui a demandé :  » Je le trouve dans quelle banque ? »

belotti

Du côté des petites filles est une analyse, fondée sur de très nombreuses observations qui rendent la lecture agréable et parfois amusante, de la vie de l’enfant selon qu’il est un garçon ou une fille.
Comment l’enfant préexiste-t-il dans le désir de ses parents? Comment est-il déjà conditionné par l’attente de ses parents? Quelle répression lui fait-on subir s’il ne correspond pas aux souhaits des deux parents.
La petite enfance, comment les enfants ont-ils intériorisé les conditionnements par sexe, les rôles sociaux qui leur correspondent? Comment, en fait, sont-ils déjà des réductions d’adultes prêts à se conformer au modèle que conserve et transmet la société.
Étude des fondements d’une éducation qui se transmet toujours à l’identique, de manière presque inconsciente, automatique. L’auteur montre comment elle est le résultat de toute une série de conditionnements passant par les jeux, les jouets, la littérature enfantine.
Critique des méthodes pédagogiques, du manque presque total de préparation des enseignants, des rapports toujours faussés des instituteurs et institutrices avec les enfants. Seules les qualités  » humaines  » sont à développer et à favoriser, conclut l’auteur, et ceci pour le plus grand bénéfice de tous.

Dans la suite de : Dieu reconnait toujours les siens

Classé dans : ça décoiffe ! — eructeuse @ 6 h 07 min

patron

Pris sur la page de HEEL KRIX GOOGLE

Mais à part ça madame la marquise tout va très bien tout va très bien

Classé dans : Genre mauvais genre — eructeuse @ 5 h 51 min

Dans le langage journalistique tic bourgeois, la dame appela cela une barrière :

barricade

Ah le langage c’est bien du soucis quand l’image vint à parler !

Allô  Janhaipasencoremar quelles nouvelles ?

Pour ne point faire trembler sa baronne, le bon  domestique dit à sa patronne :  » C’est un petit rassemblement un peu bruyant devenu privé, une barrière fut montée, certes un homme montre l’entrée mais il vaut mieux rester ici, je pense que la Rolls aura du mal à se frayer un chemin ! Nous irons chercher votre caviar un peu plus tard !

– Merci mon ami je vais téléphoner à Manu pour excuser mon absence de ce midi… »

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus