Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 20 novembre 2018

20 novembre 2018

LE MESSAGE DES GILETS JAUNES A BHL PAR MICHEL ONFRAY

Classé dans : Art, vie et avis — eructeuse @ 22 h 41 min

A l’heure où la France pauvre et modeste des Gilets jaunes fait savoir ses difficultés à se nourrir, à se loger, à se vêtir et son impossibilité d’offrir des sorties, des loisirs ou des vacances à ses enfants, Carlos Ghosn, grand patron français (mais aussi brésilien et libanais, il a la triple nationalité), se fait arrêter au Japon parce qu’il fraude le fisc… Pauvre chéri: il ne gagnait que 16 millions d’euros par an! Il lui fallait bien mettre un peu d’argent de côté s’il voulait survivre un peu…

   J’y vois un symbole de la paupérisation induite par ce libéralisme que Mitterrand fait entrer dans la bergerie française en 1983 avec les intellectuels médiatiques du moment, Nouveaux Philosophes en tête. Des pauvres de plus en plus pauvres et de plus en plus nombreux, puis des riches de plus en plus riches et de moins en moins nombreux: voilà ce qu’est la paupérisation. L’Empire maastrichtien est la créature des clones de Carlos Ghosn qui paupérisent à tour de bras. Macron est l’un d’entre eux.

   Les journalistes des médias dominants clament partout que le message des Gilets jaunes est confus, invisible, illisible, divers, diffus, multiple, contradictoire: non, il ne l’est pas. Il est même très clair: ce que dénoncent les Gilets jaunes, c’est tout simplement cela: la paupérisation.

La suite sur Michel Onfay.com

https://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires/le-message-clair-des-gilets-jaunes-a-bhl

« Gilets jaunes » Mélenchon dénonce « l’aveuglement » de la gauche

Classé dans : Art, vie et avis — eructeuse @ 22 h 34 min

Sur le figaro.fr  : LE SCAN POLITIQUE – Le leader de La France insoumise note que «le monde traditionnel de “la gauche”», dont les syndicats, a pris ses distances avec le mouvement des «gilets jaunes».

Les «gilets jaunes» galvanisent Jean-Luc Mélenchon. Après avoir dénoncé samedi les chiffres de la mobilisation livrés par le gouvernement, le leader de la France insoumise a publié lundi une note de blog dans laquelle il se félicite de la forme prise par la contestation. «Ce mouvement ne ressemble à rien de ce que l’on a vu jusqu’à ce jour», écrit le député des Bouches-du-Rhône. «Une mobilisation de masse ayant comme point d’appui une remise en cause de choix budgétaires globaux du gouvernement est hors norme», ajoute-t-il en jugeant que «l’histoire dégagiste reprend son cours après avoir été un temps distraite par l’épisode hallucinogène “Macron-Jupiter”». Une déclaration qui fait écho à la faible mobilisation, au début du quinquennat, contre les ordonnances réformant le code du travail.

Hamon, Batho et Martinez critiqués

Surtout, Jean-Luc Mélenchon s’intéresse à la forme du mouvement: «L’ouverture totale à l’action à qui le voulait sans distinction d’opinion politique, ou de ce que l’on voudra, est une caractéristique des véritables mouvements populaires de masse». Or, l’ancien candidat à l’élection présidentielle note que son enthousiasme n’est pas partagé par l’ensemble de la gauche. «Plus regrettable est l’aveuglement du monde traditionnel de “la gauche”. Les uns ont attribué le mouvement à l’extrême droite, ce qui revenait à lui en attribuer la direction, alors même que le mouvement cherchait à échapper à tout contrôle. D’autres sont entrés dans le jeu du gouvernement en tapant sur le prétendu clou anti-écolo des gilets jaunes», s’offusque Jean-Luc Mélenchon. «Record dans ce domaine atteint par l’ex ministre PS Delphine Batho quand elle tweete que le mouvement est une “action de solidarité avec le lobby pétrolier”», raille-t-il. Le député s’en prend aussi à Benoît Hamon: «Il n’a pas été en reste quand il a appelé les “gilets jaunes“ à revenir au calme alors que précisément, c’est une personne “gilet jaune” qui venait d’être tuée par une automobiliste affolée».

Le monde syndical n’est pas exempté de critiques. «En dépit de l’évidence de la lutte pour le pouvoir d’achat des salaires, la distanciation, et même pire parfois, resta la règle», charge Jean-Luc Mélenchon. S’il évoque la participation de quelques représentants départementaux, il juge que «globalement, ce fut plutôt la fermeture et le rejet comme l’a tragiquement montré l’intervention radiophonique de Phillipe Martinez». Le secrétaire général de la CGT avait expliqué qu’il lui était «impossible» de manifester à côté du Rassemblement national de Marine Le Pen. La «forme insurrectionnelle» du mouvement «est d’une nature et d’une ampleur qui n’est pas à la portée des organisations traditionnelles», abonde Jean-Luc Mélenchon qui dit percevoir «un divorce incompréhensible entre des forces sociales pourtant très largement recoupées par les mêmes personnes». Et de faire un parallèle avec le référendum de 2005 sur la Constitution européenne: «D’un côté tous les importants et les diverses cléricatures bien pensantes, de l’autre un peuple de large composition.»

A l’inverse, il assure que La France insoumise «n’a pas voulu du divorce proposé par tant de gens qui n’acceptent pas la nature de ce type d’évènement “hors contrôle”, mais au contraire nous avons voulus y être comme des poissons dans l’eau. Ce qui fut fait».

Faut souhaiter que le premier de cordée sorte de ses brumes rapidement !

Deligne : les quatre saisons

deligne44

 

TROP BON

glan

L’ASSOMMOIR

Classé dans : ça décoiffe ! — eructeuse @ 7 h 01 min

Imagine une manif de laveuses !

a battoir

battoir 2

L’imagination au pouvoir !

Ah les élites

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 6 h 55 min

Petits passages sur les chaînes pour voir ce qui se dit sur le mouvement des gilets jaunes et sur LCI un représentant du mouvement est interviewé, c’est clair qu’il avait bon parler l’autre en face avait un dédain quant à entendre, ses réponses qu’il en balançait la tête de gauche à droite ! Le mec  ose demander comment il gagne, il répond 1200 euros mais lui, ne répond à la question que lui renvoie le manifestant ! On se demande à quoi ça sert t’interviewer les gens si on ne les écoute pas !

Sur France info la journaliste demande à un sociologue si le mouvement va s’essouffler ? Ah la boniche ! Vite ta boule de cristal ! Le mec a super bien répondu ! Quand le journalisme vague dans les caniveaux faut rester zen et bien faire ses réponses ! Bref comme d’hab l’information est au service des politicards qui défendent le capital ! Il disait quoi l’abbé Pierre ?

a partage

Politicienne de pacotille

Classé dans : ça c'est ben vrai ! — eructeuse @ 6 h 30 min

La vie est pleine de surprises, ainsi je m’adapte à ce qui me tombe, comme disait ma maman, au coin du nez ! Comme annoncer ici, je compte faire un livre sur le sport  ! Vu que j’y ai trempé mes pompes à mort !

Est-ce que le sport et la politique font bon ménage ? C’est une question que je ne me pose pas mais qui a son intérêt ! Je dirais qu’ils sont mariés depuis belle lurette ! Berlin 1936 ça vous parle ?… Bref c’est clair que ce livre sera politique car tout est politique hic !

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus