Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

10 octobre 2018

Modernité

Classé dans : Je rirais si je n'avais les lèvres gerçées !,Mes écrits 2018 — eructeuse @ 9 h 27 min

Lissez lissez gentils humains le fil de votre attachement à notre belle modernité, offerte à vos deniers !

Et s’il vous prenait par le plus grand des hasards le désir, que dis-je l’envie de vaquer par des voies non autorisées, c’est peine perdue car sous ses airs affables, le grand Tisseur de toutes les royautés, a saupoudré son fil, d’un doigt de castration chimique, d’une volupté de castration politique, d’un nuage de castration climatique sans oublier l’éternelle castration intellectuelle dont s’honorent chaque jour ces tenanciers à ajuster notre pensée !

Ah la littérature éventrée sous les scalpels de la bonne pensée, l’unique pensée comme tout ce qui pointe son nez dans notre belle modernité !

Du neuf non ?

Mais s’il fut un temps où des hommes brûlaient des livres, aujourd’hui la modernité consiste à faire de l’homme un esclave consentant !

Elle n’est pas belle cette modernité ?

2 réponses à “Modernité”

  1. 010446g dit :

    Tristement réaliste

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Camp...

  2. eructeuse dit :

    Vagues de tristesse en ce moment… Tu as vu ce qui pointe pour les retraites de nos enfants !

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : A chaque mois son action

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus