Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

8 octobre 2018

SURFACE ET PROFONDEUR

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 2 h 37 min

SURFACE ET PROFONDEUR

Il est si facile d’affirmer sur l’autre lui prêter des émotions des sentiments… Classer, enfermer, régenter la pensée de l’autre alors que c’est notre propre introspection qui permet de s’ouvrir à l’autre… Mieux je me connais mieux je peux aller vers toi et te recevoir en mon cœur… Que savons-nous des autres ? Que savons-nous des êtres qui souffrent, qui peut prétendre ce que sont les émotions de celui qui souffre ? Qui sait ce que l’autre ressent ? Lorsque mon père est allé à l’hôpital lors de son deuxième cancer, quelques semaines avant sa mort, nous nous sommes tenus la main, dans un geste de tendresse et de respect infini… Ce que l’on ressent profondément rejaillit en surface, la maladie n’efface ni l’amour ni la tendresse… La maladie n’annihile point notre humanité…

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus