Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 5 octobre 2018

5 octobre 2018

Histoire de dire

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 8 h 41 min

Il y a des plaintes qui forgent les révolutions monsieur Macron !

LE VENT DE LA NECESSITE

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 8 h 25 min

Le sage porte le manteau de son éternelle remise en cause sur le chemin de sa liberté, il a en lui le fruit de la Confrontation des Idées, qu’il plante au gré du vent de la nécessité…

Et vous trouvez ça drôle ?

Classé dans : Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 8 h 00 min

Et vous trouvez ça drôle ?

En cette belle matinée automnale, Yvette porte ses lunettes en écaille ! Va-t-elle se faire encore railler au bureau par le Bruno qui mate autant ses yeux que le bas de son dos !?

- Alors ma caille, t’as fêté dignement ta journée contre les violences faites aux dames ? Yvette hausse les épaules comme à chaque fois que cet hurluberlu ventru, lui lance à la figure sa diatribe de pacotille, à défaut de lui planter autre chose…

- Pauvre petite bichonne !T’as pas su aspirer comme il faut ? T’as les dents trop aiguisées ou tu manques de pratique ?

Yvette sent encore les coups portés et l’affreuse affirmation de son compagnon : 

- T’es vraiment bonne à rien ! T’es aussi habile qu’une ménagère qui les a retournés les ergots !  Paraît que c’est la journée contre la violence faites aux femmes ! Pan ! Le direct dans l’œil est parti ! T’es pas une dame, même pas une aspirante au bonheur ! Ah ah ah ! Et il s’est fagoté pour aller au bistrot comme chaque jour où il joue sa racaille, il aime tant les cailles…

En attendant c’est Bruno qui a goûté à la goutte de trop ! Yvette en colère lui a fait voler en éclat son bridge dernier cri en disant : « Est-ce que j’ai une gueule d’aspirateur ? »

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus