Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

1 août 2018

Le mot de la faim

Classé dans : Atypique pique — eructeuse @ 8 h 05 min

Je ne suis pas du genre à dire que la lecture est plus importante que tout ! C’est suite à une image disant lire c’est vivre que je me suis dit, oui mais s’enfermer dans la lecture, est-ce ça vivre ? C’est sûr c’est la vie que l’on se choisit…

Pour moi l’être humain est un être social; aujourd’hui on vante la lecture intensive un peu partout et cela me fait penser aussi à une mode ! 

Si tu n’lis pas t’es un demeuré ? Si t’as pas lu ton baquet de romans dans l’année, t’as peur de passer à côté de quoi ?

Tout ça me fait sourire ! Mais pas tant que ça !

On a la chance d’avoir un paquet de possibilités pour lire, c’est formidable et il y a un paquet de monde pour te dire quoi lire !

Lire est une liberté !

La liberté est essentielle : faire comme on l’entend !

Ah le moule de la bonne pensance est partout !

Même dans le domaine où le livre est dit roi !

Le lecteur est aussi une pompe à fric !

Consomme mes livres chéri pour x raisons … et tu passeras pour un bon !

La faim justifie les moyens ?

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus