Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

11 juillet 2018

C’est l’hôpital qui se fout de la charité !

Classé dans : Art, vie et avis — eructeuse @ 13 h 20 min

Les restaurants ont faim d’apprentis ! titre la Dépêche à la une !

Et le titre de l’article : Pénurie d’apprentis : les restaurants crient famine !

Ainsi donc ces jeunes bénéficient d’un smic ( ?) et si les jeunes ne vont pas vers ce genre de travail c’est du fait de la dévalorisation de l’apprentissage…

Pour ce que j’en sais -et j’ai bien conscience que je ne sais pas tout- puisqu’un de mes cousins fut apprenti il y a bien longtemps et avec ce que certains racontaient de leur apprentissage* c’était plutôt une vie de chien, corvéable à merci… Quant ce que j’en sais aujourd’hui de source très proche, même son de cloche : corvéable à merci ! Vous me direz c’est l’exception qui confirme la règle… Tout est lisse dans le monde de la restauration…

Un secteur délaissé par les jeunes ?

Ce que je sais aussi c’est que des entrepreneurs vantaient l’apprentissage à 14 ans car les jeunes sont plus malléables à cet âge là !

Ciel ! En voilà une qualité indispensable…

Ce qui serait vraiment intéressant pour faire le tour du sujet c’est d’avoir l’avis des jeunes ! Chut !

Il existe encore bien des tabous dans notre société comme dire la réalité des faits : l’exploitation des jeunes et la dévalorisation de leurs conditions de travail, ça existe aussi… Ceci explique peut-être cela ! Chut !

Tiens ça serait vachement bien que dame Lucet fasse un reportage sur la restauration et ses apprentis !

* je me rappelle d’un jeune qui me disait ne pas avoir manger alors qu’il était plus de 16 heures, il était en boulangerie, et aujourd’hui aussi des jeunes se tapent des heures au delà des normes légales  avec  le repas en attente ! Chut !

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus