Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

6 juillet 2018

Ma liberté

Classé dans : ça décoiffe !,Qui rit qui rit ? — eructeuse @ 8 h 04 min

Encore une plainte ! Jeff se lève en entendant sa promise geindre dans la cuisine…. C’est un fait, elle n’est pas heureuse !

Rendre sa dulcinée heureuse est un dur métier, pas de livre pour connaître les règles à suivre ! Elle a voulu Cuisinella, elle l’a et il a fallu la basculer sur la table à manger comme dans la publicité ! Elle a voulu partir à Medon, même avec le dos rond, j’étais de la partie ! Elle a voulu s’inscrire aux cours de Rock, j’ai tout appris de ses acrobaties…

Jeff se lève va faire son pipi de la nuit, il entend:  « N’oublie pas de baisser le couvercle ! Sur un ton qui ne lui laisse aucun doute !

- Comme si j’allais oublier ma mie chérie ! Dire les mots tendres ça compte dans une vie ! Il ne voit pas Sylvaine hausser les épaules qui lui répond :

– Rase-toi de près ! Ta barbe pique c’est une vraie saloperie ! Le mot est lâché, il sent que ça va être sa fête, alors il retourne dans la chambre prend un grand carton, ses cartouches de cigarettes bien cachées et commence le fruit de sa détermination, quand un vent de furie fait voler la porte en éclats !

– Qu’est-ce que tu mijotes minable dans ton coin et elle lui file une rouste en le maudissant d’avoir oublié de programmer son café, elle qui part bosser à six heures du matin, il ose :

- Mais Minou c’est toi qui ne veux pas que je travaille qui veux que je reste au foyer, il reçoit un aller et retour dans sa figure aux yeux pochés.

– Justement bon à rien !  T’es même pas capable de penser à mon café ! »

La tempête passe sur ses reins, Sylvaine s’est défoulée ! Les nerfs vidés, elle le laisse en plan sur le parquet  de leur chambre à coucher ! Jeff pense que l’amour, ce n’est pas prendre des coups, il prend son courage à deux mains et ses papiers d’identité, passe par dessus le petit balcon de la chambre, prend l’escalier de secours, monte sur le toit et s’assoit souffle, il a deux cotes cassées… Puis continue son périple sur les toits de Paris « Oh  ma belle ville ». Il décide d’attendre un peu, son café du matin lui manque mais il était toujours accompagné d’une torgnole, pas de croissant pour le « bon à rien » !

Il cherche le numéro de Martin, un vieil ami installé il y a quelques années en banlieue ! « Pas de métro j’irai en taxi »… Il avait pris ses économies cachées dans la boîte en carton !

« Alors mon pote,  t’as quitté ta prison, lui dit Martin en lui ouvrant la porte !

- Bienvenue chez toi ! Ils tombèrent dans les bras l’un de l’autre… » Jeff laissa enfin couler ses larmes…

L’ami bienfaisant le soigna et lui dit : – Repose-toi autant que tu veux ! Mon patron cherche un ouvrier qualifié dans ton domaine, ça te dis ?  » Il mit un certain temps à répondre, cela faisait si longtemps qu’on ne lui avait pas demandé son avis ! Il dit « OUI » ! Alors Martin lui répondit en rigolant : – Waouh le oui franc et massif mais c’est pas une demande en mariage ! » Jeff éclata de rire les poumons remplis de sa liberté retrouvée !

La liberté est une et indivisible, ses attaques sont à dénoncer partout, la liberté n’a ni sexe ni religion ni idéologie et n’appartient à aucun camp ! Et ce n’est pas parce que ce monde est dominé par le capitalisme et son frère le patriarcat qu’il ne faut pas dire les choses réputées tabou bouh !

en 2012 et 2013, 149 000 hommes ont été victimes de violences dans leur couple.

Sur la même période, les femmes étaient cependant bien plus nombreuses à se déclarer victimes de violences de la part de leur conjoint ou de leur ex-conjoint avec 398 000 cas recensés.

2 réponses à “Ma liberté”

  1. 010446g dit :

    Très proche de certaines réalités!
    MERCI pour les précisions statistiques… Mais oser: quand on est un homme, se déclarer victime de violence…

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Tu trembles, Carcasse? disait Turenne

  2. Caroline Bordczyk dit :

    c’est tout à fait ça…

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus