Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

24 avril 2018

Devinette

Classé dans : Art, vie et avis — eructeuse @ 6 h 49 min

Lire

Qui a dit : « Il faut bien reconnaître que souvent, les femmes ont du mal à accepter la négation pure. Le fait qu’il y ait de plus en plus de lectrices crée une pression sournoise en faveur de la positivité. J’ai souvent eu ce genre de réaction de femmes, plutôt désolées : « vous trouvez vraiment que la vie est si moche que ça ? ». J’étais obligé de répondre : « Oui, j’aime pas la vie« . Le reproche : « ça se termine mal, il n’y a pas de lueur d’espoir« , vient surtout des femmes. Jusqu’à présent je résiste, mais je finirai pas dire comme tout le monde : « vous avez raison, la vie est formidable, mettons que je n’ai rien dit« .

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus