Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 14 octobre 2017

14 octobre 2017

Réflexion suite à l’article de monsieur Guy Konopnicki

Classé dans : Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 12 h 18 min

 La confusion des genres  dans Marianne oui ça va mieux en le disant !

Je n’interviens que  sur une chose ça m’épuise tous ces discours sur notre grammaire qui ne serait point sexiste…  » Quant à traquer la domination du masculin dans les règles de grammaire, autant chercher le racisme dans le solfège, qui distingue les blanches des noires ! » Sic !

Il y a bien longtemps je parlais avec mes élèves lors d’un regroupement, une petite fille me dit « maîtresse tu ne parles pas aux filles ?  » J’ai bien retenu ce qu’elle m’a dit ! J’ai fait un test et j’ai parlé  en mettant  le pluriel au féminin, je peux vous dire que le résultat ne sait pas fait attendre ! Les garçons ont demandé et nous maîtresse ?  » …

Cette domination est reçue au delà des mots dans la vie, les filles intériorisent cette domination bien avant que la règle de grammaire soit expliquée des années plus tard ! Le masculin qui l’emporte sur le féminin, le masculin neutre ah ah ah !

Mais c’est vrai je suis une vieille féministe qui voit le mâle partout !

Prenons un exemple dans une salle de rédaction d’un grand journal, Yves Sylvie et Lucie boivent un café tous les trois habillés en clown. « Ah vous êtes très beaux tous les trois ! leur dit une amie »… Imaginez le tollé s’il lui venait de dire en voyant Yves Sylvie et Lucie boire un café : « toutes les trois que vous êtes belles ? »

Ah ce féminin qui l’emporterait sur le masculin quelle horreur !

Mais non chéri C’EST UN FÉMININ NEUTRE ! TU LE SENS LA, LE GENRE INDIFFÉRENCIÉ ? POUF POUF JE POUFFE !

« Le genre masculin est réputé plus noble que le féminin à cause de la supériorité du mâle sur la femelle », complète en 1767 le grammairien Nicolas Beauzée. … Le masculin l’emporte sur le féminin. La règle de la proximité appliquée.

LA TUILE DE TROP

Classé dans : ça décoiffe ! — eructeuse @ 10 h 13 min

Du haut de ses cinq mois de gouvernance Macron prouve son incompétence !

« La tuile à 10 milliards qui plombe les comptes du gouvernement » titre le figaro.fr

C’est la chute finale !

imagesCAC4KX1Kpendu

 

Entre désillution et résistance

Classé dans : Art, vie et avis — eructeuse @ 6 h 34 min

Image de prévisualisation YouTube Jean Ferrat Camarade

CAMARADE

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 5 h 45 min

A toi le camarade

dont j’ai gardé l’enfant quand j’étais étudiante

qui me dit un soir de peine j’espère que tu ne changeras pas

je te le dis je n’ai pas changé.

A toi Claudie dont le discours à la mairie, jour de noces, vanta notre engagement de militant devant un homme surpris

à toi aussi je te le dis je n’ai pas changé.

Pour toutes les ouvrières tous ouvriers assassinés pour toutes les salariées tous les salariés exploités pour toutes les vies spoliées pour toutes les injustices qui jalonnent l’histoire de mon pays où la femme a son avenir toujours formaté, l’exclue de l’égalité

je vous le dis je n’ai pas changé.

L’injustice n’a pas quitté ma chair ni mon cœur, mon amour de la justice trace encore ma route façonne mes combats pointe ma foi

l’avenir de l’Homme passe par la lutte…

Du haut de mes 61 ans et quelques mois, un peu ratatinés vraiment, je pense à mes parents, à leur vie de non faignants, je leur dis que je n’ai pas changé que je suis toujours leur petite fille repoussant l’injustice que je suis toujours cette femme en mouvement, dans ma tête maintenant, par ma plume sûrement, que l’avenir de l’Homme c’est la lutte et que jusqu’à mon point final je resterai une camarade… pour vous pour nous pour moi, gagnante, camarade !

fleurs

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus