Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

9 octobre 2017

La courtoisie est une approche sensuelle

Classé dans : certains de mes écrits 2013,Suavement — eructeuse @ 18 h 42 min

J’ai eu de belles rencontre tant platoniques que bucoliques et aussi des grandes passions foudroyantes, il va s’en dire que je pourrais moi aussi narrer la chose, le plus beau à mon sens serait de le faire comme l’amour avec fou rire, humour, avec communication, communion, en une plume voluptueuse longeant le papier, doux baisers frôlant la peau…

Ainsi donc, j’aime l’amour, j’aime le faire, le fer de nos corps à corps qui se plient et se déplient en une fusion érotique des plus chics, j’aime votre corps messieurs, charpenté, velouté, acidulé, enveloppé, le spectacle de vos atouts, embrase mon émoi.

Si les messieurs décident, là tout de suite, de se cacher à mes yeux cela serait bien malheureux ! Je n’ai pas honte de dire, messieurs que votre image m’est précieuse, de vos épaules à vos fesses, de votre torse à vos bacchantes que de jolis atours, ah fantasmer votre pourtour… Aimer vous regarder marcher en Apollon ou en Proudhon, que ce soit en costume cravate ou en débardeur marin, est un plaisir, que dire de vos muscles en mouvement ? Il est bon de susurrer qu’on vous désire, et si gourmand est mon plaisir, mon respect de vous est sans appel, il ne me viendrait jamais à l’idée de vous agresser en grossièreté ni dans la rue ni sur internet, tant la courtoisie est une approche sensuelle… Le désir, le plaisir, est universellement commun à nos deux genres, pourquoi gâcher la fête ?

Quand je dis deux, je ne veux pas être exclusive, d’autant plus qu’on a eu à gouter sous les cinq ans du règne Ancien de Nicobert , notre bon roi qui mis la France à l’envers, entre fourberie et autres amusements, à l’inquisition textuelle de quatre-vingt umpistes (août 2011) choqués qu’on parle d’orientation sexuelle selon le genre dans les manuels scolaires, pensez donc le danger, et de l’influence de la société, là c’était trop !

Comment nos petits loups pourraient avoir connaissance de diverses théories sur l’origine de la construction de leurs zigounettes et autres charivaris, aaaah que nenni ! Vite, sortons ces textes que nos jeunes pousses ne sauraient voir… déclarèrent ces bêlants penseurs de la droite, droite dans ses stéréotypes sexuels.

Miroir mon beau miroir, vois tu du beau monde en mon miroir, oui la sainte pensée… comment faire de l’homme un citoyen libre s’il est enfermé dans un carcan sexuel ?

Texte du 2 01 2013

Laisser un commentaire

 

ملنكوليا Mélancolie |
Lit et rature |
Contesgothique |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bellalife
| Adelaidesa34
| Esperancelife