Victoryne Moqkeuz alias La Bordczyk

pique et pique et décolle grave

  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 12 mai 2017

12 mai 2017

LAÏCITE

Classé dans : Art, vie et avis — eructeuse @ 19 h 44 min
Image de prévisualisation YouTube
Fewzi Benhabib, universitaire algérien militant laïque
Fewzi Benhabib, universitaire algérien militant laïque réfugié en France, père et compagnon de lutte de la journaliste et essayiste Djemilah Benhabib

L’ART L’ART GESTE LARGESSE

large 9

Va chemine… en direct de Villeneuve sur Lot

Classé dans : Mes écrits 2017 — eructeuse @ 11 h 17 min

De bon matin je suis partie armée de mon courage et de mes pattes d’oie pour apporter deux de mes romans «LE COMMERCE DES MOTS » et «BOUQUET DE FEMMES» à la maison de la presse et du Tabac le VIZIR puisque la responsable m’avait donné son accord pour les mettre en vente dans sa boutique; elle me souhaite bonne chance. Merci beaucoup madame…

Comme à l’accoutumée je rencontre quelques connaissances et papote sur le chemin de mon retour.

Votre dévouée soixantenaire cliquotant cahin-caha

IMG_20170512_085951

se pose au glacier, il y a des enseignes qui la rendent fidèle

IMG_20170512_092857

et demande à une dame de la prendre en photographie pour immortaliser ce moment ; cette charmante personne s’exécute merci madame…

IMG_20170512_093301

Ainsi donc si mon livre d’anticipation sur fond de dérèglement climatique dont les protagonistes terminent leur terrible course près de Villeneuve sur Lot, vous intéresse, allez au Vizir… il y a aussi un clin d’œil pour l’Ovalie treiziste Villeneuvoise …

Ce roman est aussi au centre Culturel Leclerc où une autre charmante dame me reçut il y a quelques temps; le centre culturel Leclerc a toujours prit mes livres bien qu’autoédités dès l’apparition de « Irrévéren…chieuse ! C’est grave docteur ? » en novembre 2008. Lui aussi était bien en vue sur les tables. Merci beaucoup mesdames.

Mon polar nouvelle édition 2017 est aussi au Vizir. Une autre charmante dame maintenant en retraite qui tenait elle aussi une maison de la presse et du Tabac, avait mis bien en vue mon polar de la première édition 2009 et m’avait dit après sa lecture : « On dirait du Mary Higgins Clark ! » Merci beaucoup madame !

Avis aux amateurs et amatrices !

Si mon polar ne fait pas un tabac avec tout ça hou là là !

Bises et love !

 

 

Je pense comme je m’épuise ?

Classé dans : Féministe vindiou pour sûr ! — eructeuse @ 7 h 42 min

«Charge mentale»: le syndrome des femmes épuisées «d’avoir à penser à tout»; et la révolte ?

Ben j’peux pas penser à tout !

Donc une société qui épuise les femmes c’est pour mieux les exploiter ?

La belle réplique

Classé dans : Le mollard qui frappe ou la gueuse baveuse ! — eructeuse @ 4 h 16 min

Tout ce qui luit n’est pas d’or

delucq7

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus