Victoryne Moqkeuz alias La Bordczyk

pique et pique et décolle grave

  • Accueil
  • > Archives pour février 2014

26 février 2014

Après une nuit douce un bonjour serein

Classé dans : Art, vie et avis — eructeuse @ 8 h 34 min

avec cette belle oeuvre sur l’amour cet éternel

l’amour de l’art, l’art de l’amour 

a nick ghafari

Nick Ghafari

Pourvu qu’elle soit douce et bonne votre nuit

Classé dans : Art, vie et avis — eructeuse @ 0 h 01 min
Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

« c’est nue que j’apprends la vertu « nous chante Mylène Farmer !

petit coucou coquinou pour vous dire bonne nuit

quant aux  censeurs aux pères la vertu aux  donneurs de leçons pensez à respirer entre deux vomissures…

24 février 2014

N’aurais-je point vécu parce que je ne serai point lue ?

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 9 h 57 min

 

N’aurais-je point vécu parce que je ne serai point lue ?

 

 Je pointe mon arrogance de vie entre mes mots mes cuisses et mon cœur est de la partie. Je souffle ma lave de vie sur une terre battue où des milliards d’inconnus vivent meurent comme des chiens comme des riens la faim au creux des reins et les rois et les reines partent comme chacun, la mort n’est pas un luxe… Nef ou radeau nous allons tous vers l’unique destination y écrire notre propre fin… Narrer est une passion et comme toute passion elle revêt son voile d’égoïsme… Au cœur de cette fournaise brûle un amour teinté de mysticisme et du fond de ma caverne, j’aime à narrer, même si narrer est se mirer, narrer est se moquer d’abord de soi car des autres on s’en donne trop le droit, narrer pour mon meilleur et votre pire si tel est votre désir, narrer est un fleuve de vie où le flux de mes mots livre mes entrailles… une vie dans la vie…parmi tant de vie…en quête de liberté…qui guide mes choix en actes politiques, en citoyenne de vie !

23 février 2014

MESQUINERIE

Classé dans : Certains de mes écrits 2014 — eructeuse @ 7 h 55 min

Le médiocre ne peint pas il copie, sans ocre sans or sans vermeille…

Le médiocre n’écrit pas il s’essaie, à l’amour à la haine…sait dire ses soucis, c’est dire son centrisme…

Le médiocre ne médite pas il médit sur l’ignorance des gens…ses prochains ? Vous n’y pensez pas !

Le médiocre n’ordonne pas il conseille de ses modestes et jolies ritournelles…

Le médiocre ne se voit pas il se regarde à l’ombre de son éclat…

Le médiocre ne pleure pas il geint sur les planches du théâtre de sa vie…

Le médiocre ne rit pas il glousse en oie ou dinde selon sa saison..

Le médiocre ne doute pas il sait qu’il n’en sait pas plus que les autres…et c’est déjà beaucoup…

Il est de tous temps de tous les voyages, passe muraille du paraître de son insuffisance qu’il rehausse en disant un jour de nostalgie que s’il a raté sa vie c’est pour mieux vomir sur un amour parti sans son consentement, sans son avis !

Le médiocre n’a pas d’état que des éclats d’âme !

 

21 février 2014

L’oeil voit plus loin que le regard, texte écrit en septembre 2012

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 21 h 31 min

L’œil voit plus loin que le regard

Une sorte de nuage enveloppe mon corps. Il se pose délicatement, je le ressens dans mes mouvements, une sorte de ralenti m’envahit.

« Voilà me dit-il, il est l’heure de ton automne ma chérie…Fais en bon usage. On ne rattrape jamais son passé, prends ton temps, regarde la vie si belle si diverse, profite de ce passage qui t’amènera inéluctablement à tes jours de glace, profite de ta nouvelle vie avec sagesse, tendresse..»

écrit le 19 Septembre 2012, mis dans mon livre « Allo La Bougresse, quelles nouvelles?  » !

Toc toc livraison !

Classé dans : Mes livres — eructeuse @ 9 h 41 min

Mon amie et correctrice est passée chez moi, elle a fini la correction du premier livre ( nous avons travaillé deux heures ensemble sur la fin de sa correction, nous nous sommes rencontrées régulièrement…tout au long de ses corrections…). Elle a commencé la correction du deuxième livre que j’ai fini et dont je vous livre le titre : « Allo La Bougresse, quelles nouvelles ? »…nouvelles écrites toutes en écriture automatique… choisies dans le jardin de mon cœur de femme engagée ! Livre de raison ! Ben oui j’ai raison de vous livrer un peu de mon cœur chers lecteurs et lectrices…

Elle a trouvé  deux  textes très durs, très poignants, ils font partie de mes préférés, je vous les livre : « Délocalisation : le meurtre social, fiction matinale… » et « Solitaire, il se terre »… A suivre bonne journée !

 a jeannette woitzik

photo Jeannette Woitzik

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

19 février 2014

L’écriture est une respiration

Classé dans : Hi ronde d'ailes — eructeuse @ 7 h 25 min

lire un regard sur la vie d’autrui…

Le livre un joli bien commun…

michèle mederes

photo de Michèle Mederos

2 février 2014

Touche pas à nos droits !

Classé dans : PATRIARCACA TIRONS LA CHASSE ! — eructeuse @ 16 h 45 min

Nous nous sommes retrouvé-es, hier, à Agen, il y avait des hommes, une centaine pour soutenir nos amies espagnoles dont le droit à l’avortement est remis en cause par des putains de réactionnaire…Les falopettes, groupe de chanteuses féministes ont entonné L’Enceinte Vierge( Agnès Bhil), L’Hymne aux Femmes, Lily(Pierre Perret), la faute à Eve (Anne Sylvestre)…Bonheur que de se retrouver avec les siens… on ne lâche rien ! La pluie ou les larmes de toutes les femmes sacrifiées sur l’autel du patriarcat ont accompagné ces chants…Touche pas à notre droit à l’avortement !

Je vous mets la merveilleuse chanson d’Agnès Bhil !!!

 L’enceinte Vierge:

Dans les cités, les bidonvilles
Le pape bénit la pauvreté
Ca passe le temps, ça tient tranquille
Ceux qui n’ont plus rien à becqu’ter
Et puis le Très Saint-Père a dit
Faut faire des gosses, même séropos
Ils iront vite au paradis
D’façons ici, y a pas d’boulot{Refrain:}
Oh dis, monsieur, qu’est-c’qui s’pass’rait
Si la Sainte Vierge, elle avortait
Sans l’paradis, ce s’rait p’têt mieux
S’te plaît, fait moi rêver un peu…Partout on crève, mais c’est une chance
Et puis faut bien s’faire une raison
Au moins, ça limite les naissances
Sans cette damnée contraception
Bien sûr les viols font une moyenne
Faut s’résigner, surtout rien dire
Que naissent les gosses de la haine
Pourvu qu’ils soient faits sans plaisir{au Refrain}

On parle de vice et de péchés,
Et on excise des gamines
Pourvu qu’il y ait frigidité,
On peut pas dire qu’ce soit un crime
Faut pas croire qu’ce soit d’l'esclavage
Puisqu’elles ont le droit d’prier Dieu
Dans les liens sacrés du mariage
Si ça fait mal, qu’elles ferment les yeux

{au Refrain}

Faire des mômes, c’est pas un loisir
Faut qu’les mères pondent sans convictions
Mais si elles peuvent pas les nourrir
C’est plus prévu par la r’ligion
D’façon, elles n’ont qu’à s’laisser faire
Et se soumettre au Testament
Se montrer dignes de leurs ovaires
Et s’laisser engrosser sagement

{au Refrain}

Ceux qui ont d’la moralité
Montent des gangs, des commandos
Pour faire naître ceux qu’ils vont taxer
Plus tard d’être des enfants d’salauds
Les bien-pensants, les bonnes chrétiennes
Vont s’occuper d’ces petites garces
Le temps qu’éclosent leurs mauvaises graines
Qu’on oublie après à la DASS….

{au Refrain}

Ils se protègent sous leurs tonsures
Et revendiquent leurs p’tites calottes
Sans doutes pour eux que c’est plus sûr
Que d’nous laisser mettre des capotes
Pas la peine d’avoir son certif’
Pour nous faire docilement gober
Qu’Satan est séropositif
Comme tous ceux qui l’ont bien cherché

{au Refrain}

Le seul virus qui soit bien vu
C’est l’église, c’est la religion
Fais gaffe à toi si tu l’as plus
On pardonne mal ta guérison
Ces malades là sont sanctifiés
Au ciel y’a plus d’fase terminale
Et martyr c’est bien mieux payé
Que crever seul à l’hôpital

{au Refrain}

Dis monsieur je te crois pas
T’oublies qu’aujourd’hui c’est dimanche
Jamais la Vierge n’avortera
On l’a faite sainte, pas faiseuse d’anges

 

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus