Victoryne Moqkeuz alias La Bordczyk

pique et pique et décolle grave

5 août 2013

QUI VOLE UN ŒUF VOLE UN BŒUF?

 

QUI VOLE UN ŒUF VOLE UN BŒUF ?

 

 Il était une fois un pauvre pauvre fumeur de havane…

Il fumait fumait tant et plus que la fumée l’aveuglait pour en régler tous ses débits !

L’état grande pompe à blé devant l’éternel, donnait donnait royalement, ses écus à ses zélés serviteurs avec noblesse et compassion…l’état est si bon…

Mais un vilain canard déchaîné à la langue fourchu, passa par là et dénonça l’élu !

Ô VIL FAQUIN

AH POSTULE MÉDIATIQUE

Ô CARIE DE MÉPRIS

Qu’as-tu osé faire là ?

COMMENT ?

Tu t’attaques aux grands

aux sbires aux puissants

méfie-toi que tes caves et tes greniers ne soient visités

pire que tu te retrouves avec un rail de chemin de fer à la place de ta machine à dactilo-dénoncer !

ALORS ALORS ALORS ?

Alors le misinistre alla ainsi démissionnant en devant-ô le pauvre pauvre pauvre manant- rembourser les écus de la RÉPUBLIQUE, sans passer par la case tribunal démocratique !

MORALITÉ :

Dans le pays DE LA FONTAINE, quand tu voles les écus de la RÉPUBLIQUE, tu démissionnes…

Dans le pays DE LA FONTAINE, quand tu voles une mobylette avec sur ta peau une couleur de havane, c’est la case prison qui t’ouvre ses portes, la généreuse !

Dans le pays DE LA FONTAINE :

A TROP BOIRE DE COULEUVRES LA VOMISSURE EST CERTAINE

texte éructé la plume au bout du poing le 5 juillet 2010


Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus